Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


"Of Good Report" interdit pour pédopornographie !

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 24 Juillet 2013, 07:24am

  • Sur son « Blog censorial », Albert Montagne nous apprend que le film Of Good Report (2013, De bon rapport) qui devait ouvrir le 34ème Festival international du film de Durban (IFFD) a été interdit par la Commission de classification du pays (Federal Publication Bureau), privant le festival de toute projection. Au lieu du générique d'ouverture, un message affichait sur l'écran : « Ce film a été refusé par la Commission de classification des films. Malheureusement, nous ne pouvons pas projeter légalement le film car cela constituerait une infraction pénale ». Le troisième film du réalisateur sud-africain Jahmil X. T. Qubeka racontant l'histoire d'une élève de 16 ans – interprétée par une actrice de 23 ans – courtisée par son professeur, contiendrait des scènes de sexe non simulées considérées comme de la pédopornographie, motif de l'interdiction. Selon Shaibu Husseini sur le site « Africine.org », le réalisateur serait alors monté sur la scène du Cinecentre du Suncoast à Durban pour déchirer son passeport en morceaux et déclarer : « Cela ne devrait pas arriver en Afrique-du-Sud. Pas en 2013 ». De leur côté, les organisateurs du festival ont fait appel de la décision du FPB, Peter Machen, son directeur, expliquant le 19 juillet dernier : « Nous avons été choqués comme tout un chacun l'a été. Mais nous avons interjeté appel et depuis la nuit dernière, nous avons commencé à enclencher la discussion avec le FPB ».
  • En France, cette affaire n'est pas sans rappeler le sujet du film « Noce Blanche » (1989), de Jean-Claude Brisseau, qui avait provoqué quelques discussions au moment de sa sortie en salles et qui racontait aussi les rapports ambigus entre un professeur de lycée (Bruno Cremer) et une de ses élèves (Vanessa Paradis). Plus récemment, Clip, le premier long métrage de la réalisatrice serbe Maja Miloš, a suscité de nombreux débats au sein de la Commission de classification car contrevenant à l'article 227-23 du code pénal qui punit « le fait, en vue de sa diffusion, de fixer, d'enregistrer ou de transmettre l'image ou la représentation d'un mineur lorsque cette image ou cette représentation présente un caractère pornographique ». Au bout du compte, alors qu'il contient pourtant des scènes de sexe non simulées mettant en scène une actrice de 14 ans au moment du tournage, le film n'a été interdit qu'aux seuls mineurs de 16 ans avec avertissement le 26 mars 2013 sans qu'aucune action en justice ne soit engagée.
  • Notons enfin qu'à l'occasion de sa sortie en salles programmée le 9 octobre prochain, La Vie d'Adèle, de Abdellatif Kechiche, Palme d'or au Festival international du film de Cannes en mai 2013, pourrait également engendrer quelques débats puisqu'il propose des scènes de sexe explicite entre deux jeunes femmes dont l'une est âgée de 15 ans seulement – Adèle Exarchopoulos, majeure au moment du tournage – dans l'histoire qui sera livrée aux spectateurs français. Une minorité de fiction qui, en France, permet en théorie au juge judiciaire de sanctionner pénalement la « représentation ou l’image pornographique d’un mineur », qu’elle soit montrée directement ou simplement suggérée, réelle ou imaginaire, comme l’a rappelé la Cour de cassation en confirmant la condamnation du distributeur du manga Twin Angels - le retour des bêtes célestes - Vol. 3 en 2007.
"Of Good Report" interdit pour pédopornographie !

Commenter cet article

Archives

Articles récents