Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


La Vie d'Adèle, autorisé tous publics à New York !

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 25 Octobre 2013, 19:40pm

La Vie d'Adèle, autorisé tous publics à New York !

Vendredi 25 octobre 2013 aux États-Unis, La Vie d'Adèle (Blue is the Warmest Color, 2013), de Abdellatif Kechiche, est sorti dans seulement quelques salles à New York et Los Angeles, la plupart des cinémas américains souhaitant éviter de diffuser des films classés NC-17 (interdits aux -17 ans) par la Motion Picture Association of America (MPAA), car jugés peu rentables en l'absence de visibilité médiatique.

Même si la très grande majorité des exploitants de salles, regroupés au sein de la National Association of Theatre Owners (NATO), suit habituellement les recommandations de la MPAA, les avis de classification rendus ne sont pas obligatoires.

Ainsi, Marie Rousseau nous apprend ce matin sur le blog « Le kiosque de New York » que le IFC Center de Greenwich Village, l’un des cinémas indépendants les plus célèbres de New York, a choisi de diffuser La Vie d'Adèle sans restriction, son vice président John Vanco déclarant qu’il n’interdirait pas l’entrée du film à des adolescents : « Ce n’est pas un film pour jeunes enfants mais nous pensons qu’il n’est pas inapproprié pour des adolescents matures, curieux des défis et des opportunités émotionnelles qu’offre l’âge adulte. » Le film y est donc projeté... pour tous les publics depuis aujourd'hui !

Acte de courage, coup médiatique ou manipulation commerciale ? L'IFC est coutumier du fait. En 2000, la société new yorkaise avait déjà décidé de projeter Y tu mama tambien du réalisateur mexicain Alfonso Cuaron - à qui l'on doit ces derniers jours l'époustouflant Gravity - pourtant classé NC-17 par la MPAA. Pour ce qui concerne Blue is the Warmest Color, soulignons seulement que l’IFC Center est un des partenaires de Sundance Selects, le distributeur du film aux États-Unis...

Commenter cet article

Archives

Articles récents