Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Annoncé pour cet été, le rapport d'activité de la Commission ne portera que sur la période 2010-2012

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 20 Mai 2014, 19:47pm

Catégories : #censure, #rapport, #commission

Annoncé pour cet été, le rapport d'activité de la Commission ne portera que sur la période 2010-2012

Depuis le décret du 4 décembre 2003 (modifié en 2008), le président de la commission de classification des œuvres cinématographiques est tenu de remettre au ministre de la Culture, un rapport d'activité dans les six mois précédant l'échéance de son mandat. Très attendu par les juristes et certains professionnels du cinéma, le rapport d'activité de la Commission est mis en ligne sur le site du centre national de la cinématographie (CNC) et correspond donc à la fin du mandat de son président. Ce mandat est de trois ans renouvelable deux fois. Le dernier rapport - le troisième depuis 2005 - signé par Sylvie Hubac, présidente de la Commission de 2004 à 2010, a été publié en décembre 2010 pour la période janvier 2007 - décembre 2009.

Si le quatrième rapport d'activité de la Commission aurait dû être publié au début de l'année 2013, pour la période 2010-2012, la nomination de trois présidents successifs (Emmanuel Glaser, Edmond Honorat et Jean-François Mary) entre 2010 et 2012, a contrarié le rythme habituel de réalisation. Malgré tout, le rapport d'activité devrait être remis au ministre à l'été prochain pour la période janvier 2010 - décembre 2012 correspondant à la fin du mandat d'Edmond Honorat. Il faudra donc attendre 2016 pour connaître les détails de la période suivante et les dessous de l'affaire Nymphomaniac puisque Jean-François Mary, l'actuel président de la Commission, a été nommé en août 2012.

Alors que le CSA, le CNC et la plupart des organismes similaires publient un rapport d'activité chaque année - ce qui était également prévu pour la commission de classification des œuvres cinématographiques par le décret de 2003 avant que le décret du 1er octobre 2008 ne change le principe pour lui préférer un rythme calé sur le mandat de son président - la Commission de classification affirme donc sa singularité, y compris vis-à-vis du bureau de classification britannique (BBFC) qui a toujours opté pour annualité, en publiant un rapport dont l'intérêt décalé ne colle pas vraiment à l'actualité.

Commenter cet article

Archives

Articles récents