Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Autocensure de l'affiche française du film Au nom du fils

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 8 Mai 2014, 10:51am

Catégories : #au nom du fils, #censure, #affiche

Autocensure de l'affiche française du film Au nom du fils

Le site Première nous apprend que la version française de l'affiche du film belge Au nom du fils (2012) a été édulcorée pour son exploitation en France afin de ne pas ajouter au sujet sulfureux de l'oeuvre de Vincent Lannoo racontant la vengeance de la mère d'un garçon de 14 ans qui se suicide après avoir été abusé sexuellement par un prêtre. Amel Lacombe, le distributeur du film en France actuellement projeté dans 25 salles, explique avoir décidé de modifier l'affiche française du film dans le journal Metro, après des discussions avec les exploitants de salles et les afficheurs : « Certains exploitants m'ont laissé entendre que le climat « manif pour tous » n'était pas très propice à ce genre de films » et de préciser : « Nous l'avons utilisée [l'affiche] en province avant que notre afficheur parisien ne souligne son caractère potentiellement blasphématoire. Nous en avons donc fait faire une troisième, plus sobre. » L'affiche originale évoque un tableau de la Vierge avec son fils, sauf que la mère braque un pistolet sur le spectateur et que le petit Jésus a un crucifix à la place du sexe. En outre, le visage de l'actrice Astrid Whettnall est superposé à celui de la figure biblique. Dans la version édulcorée, l'arme à feu est toujours présente ainsi que la tache de sang. En revanche, le dessin a été modifié. La photo du visage l'actrice n'est plus penchée comme sur un tableau religieux et le crucifix a disparu. Les mentions de festivals à droite ont été modifiées, pour mieux correspondre au marché français, et, plus étonnant, le nom de l'acteur Zacharie Chasseriaud (qui joue l'enfant victime) a été remplacé par celui d'Achille Ridolfi (qui incarne l'un des prêtres). Une troisième version encore plus soft existe avec la mention : « Ça arrive encore près de chez vous », une référence au film belge « C'est arrivé près de chez vous » dont l'affiche avait été censurée par la Commission de classification française. Enfin, la dernière version, spécialement créée pour l'affichage public dans Paris, montre une nonne baignant dans son sang.

Autocensure de l'affiche française du film Au nom du fils

Commenter cet article

Archives

Articles récents