Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Hercule contre Hermès : censuré mais récompensé !

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 6 Novembre 2014, 20:43pm

Catégories : #hercule, #hermès, #censure, #cinéma

Hercule contre Hermès : censuré mais récompensé !

Hercule contre Hermès (Mohamed Ulad, 2014) est un documentaire qui raconte l'histoire étonnante d'Abdeslam El Mektiri, surnommé Hercule, aîné d'une fratrie de huit frères et sœurs, vivant avec toute sa famille sur un terrain qui jouxte une plage de 10 kilomètres, tout près d'Asilah, un village situé au Sud de Tanger. Ils y cultivent la terre, vivent de la pêche, de l'élevage, et des revenus tirés d'une paillote dressée chaque été sur la plage. Leur unique voisin, Patrick Guerrand-Hermès, l'un des héritiers du célèbre groupe de luxe français, a progressivement acquis les terrains environnants pour y développer un important projet immobilier.

Aujourd'hui, le petit lopin de terre d'Hercule se retrouve encerclé par la propriété de son voisin. « Au début, Hermès a commencé de façon gentille, il m'a même engagé, et puis on s'est aperçus que c'était pour nous pousser à vendre », raconte-t-il à Isabelle Mandraud dans un article du Monde daté du 5 juillet 2011. « Les relations se sont peu à peu dégradées. La famille s'est braquée, refusant tout droit de passage sur son terrain à leur voisin. Le ton est monté, jusqu'à ce jour de 2008, où les gendarmes, accompagnés d'un huissier et de quelques employés d'Hermès, ont grimpé la côte jusqu'à la demeure. […] Rachida, qui ne voulait pas laisser entrer la délégation, s'est défendue. Elle a été embarquée, et condamnée à deux mois de prison pour "outrages à agents". […] Deux jours avant la sortie de prison de sa mère, c'est au tour d'Hercule d'être placé sous les verrous : six mois fermes, après qu'il se fut bagarré avec ceux qu'il nomme les "mercenaires d'Hermès" revenus à la charge. »

Harper's Magazine a révélé dans son numéro d'octobre 2014, que le distributeur américain ITVS, qui devait financer le film à hauteur de 100 000 dollars, s'était finalement retiré du projet au dernier moment. En mars 2013, M. Guerrand-Hermès a obtenu du tribunal de grande instance de Paris que certaines scènes soient floutées lors de la diffusion du documentaire sur Arte. En novembre 2013, la chaîne de télévision publique marocaine 2M et le réalisateur Mohamed Ulad sont condamnés à verser plus de 7 000 euros de dommages-intérêts à Patrick Guerrand-Hermès pour atteinte au respect de sa vie privée et à l'image de ses biens.

Hercule contre Hermès, produit par Nicolas Namur (Ephipène Films) pour Arte, vient de recevoir le Trophée francophone du Meilleur documentaire 2014.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents