Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Le BBFC peut désormais censurer les vidéos au contenu sexuellement incorrect, proposées directement à la location en ligne

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 8 Février 2015, 00:01am

Catégories : #BBFC, #Censure, #Royaume-uni, #pornographie, #vod, #video

Le BBFC peut désormais censurer les vidéos au contenu sexuellement incorrect, proposées directement à la location en ligne

Retour sur une information passée inaperçue. Le 12 décembre 2014, des militants en faveur de la pornographie ont simulé, devant le Parlement britannique, "des pratiques sexuelles sadomasochistes pour protester contre leur prochaine interdiction dans les vidéos en ligne". On apprend ainsi qu'une vingtaine de couples "entièrement vêtus ont simulé sur la pelouse devant le Parlement des séance de facesitting, qui consiste à s'asseoir sur le visage de son partenaire".

Des manifestations contre l'extension à la vidéo porno en ligne des règles du Bureau britannique de classification des films (BBFC) pour les DVD pornographiques, prévue par un amendement à la loi sur les Communications. Dès lors, "la fessée, la cravache, la pénétration par un objet "associé à la violence", la violence physique ou verbale, la contrainte physique et l'éjaculation féminine comptent parmi les actes qui seront bannis des vidéos en ligne.

Un porte-parole du ministère de la Culture, des Médias et du Sport a indiqué que la législation se contentait d'étendre aux vidéos en ligne les dispositions déjà en vigueur pour les DVD vendus en magasins, car il s'agit en réalité de la validation d'un dispositif élaboré et développé par le BBFC il y a déjà trois ans.

Tony Prosser, de l'université de Bristol, nous rappelle en effet que "depuis 2008, le BBFC travaille avec l'industrie de la vidéo pour fournir un système d'étiquetage du contenu adapté au contenu cinématographique, vidéo et TV fourni par internet, signal sans fil ou mobile, et il a classifié plus de 200 000 titres disponibles via la vidéo à la demande, la location et la vente numériques, la diffusion en flux continu, les plateformes mobiles et la télévision connectée", et d'ajouter qu'en 2011, le BBFC a développé "de nouveaux services de classification, dénommés Watch and Rate, pour le contenu publié directement en ligne. Le Conseil peut ainsi délivrer un certificat rapide et bon marché en utilisant les mêmes catégories que pour les films et les vidéos/DVD sans que la sortie d'une version physique équivalente soit nécessaire".

Commenter cet article

Archives

Articles récents