Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Love, le prochain film de Gaspar Noé, pourra-t-il être exploité en salles ?

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 5 Février 2015, 19:59pm

Catégories : #gaspar noé, #love, #censure, #sexe, #interdiction

Après Enter the Void sélectionné à Cannes en 2009, Gaspar Noé revient en 2015 avec Love, un film qui, selon Vincent Maraval son producteur, raconte « une histoire d'amour, qui célèbre le sexe d'une façon joyeuse […] », et de citer le réalisateur : « il [le film] va faire bander les mecs et faire pleurer les filles ». On parle déjà d'un film en 3D, contenant des scènes de sexe non simulées, qui devrait être projeté en mai prochain au 68e Festival international du film de Cannes. Outre le vent de scandale qu'il est évidemment susceptible de soulever – on peut imaginer que les producteur et le distributeur s'en chargeront –, on peut d'ores et déjà penser que l'interdiction de Love aux mineurs de 18 ans risque d'être proposée par la Commission de classification, cette dernière s'alignant désormais sur la jurisprudence Nymphomaniac Volume 2 imposant depuis le 5 février 2014 un niveau d'interdiction suffisamment élevé pour cette catégorie d’œuvres cinématographiques.

Darkness avait interrogé la présidente de la Commission sur ce projet dès 2010. Sylvie Hubac nous avait alors répondu avec beaucoup d'humour :

Darkness : Gaspar Noé, le sulfureux réalisateur de Irréversible, envisage de tourner un prochain film en 3D incluant une scène décrivant sans simulation un couple faisant l'amour. Une première ! Si tel est le cas, le film risquera évidemment une interdiction aux mineurs de 18 ans refroidissant dès lors les exploitants de salles disposant de la technologie de projection en 3D. Cela va inévitablement défrayer la chronique cinématographique et raviver les vieux démons... Votre opinion ?

Sylvie Hubac : On risque déjà de rencontrer un problème pour le visionner dans de bonnes conditions puisque nous ne sommes pas équipés d'une salle de projection en 3D. Il est d'ailleurs intéressant de souligner qu'un film visionné en 3D n'a pas le même impact sur le spectateur s'il est diffusé en 2D. Étrangement, la 3D peut minimiser la portée des images. Il conviendrait alors de donner une classification différente à un même film en fonction du format de projection. Quant au film de Gaspar Noé, je suis impatiente de voir ce que cela va donner.

S'il est interdit aux mineurs, le film de Gaspar Noé va se heurter à une difficulté de taille : trouver des salles de cinéma qui acceptent de le diffuser et, qui plus est... en 3D ! Sans aller jusqu'à prédire un échec annoncé, il y a fort à parier que très peu d'exploitants accepteront de prendre le risque d'une telle programmation – sans même parler de la 3D – sauf si Love parvient à faire le buzz et à créer la polémique au moment de sa classification pour attirer l'attention des médias et du public. Si l'éventualité d'un classement X semble peu probable – si l'on en croît la description du film par ceux qui en parlent aujourd'hui – il est en revanche très possible que les discussions tournent autour du choix à opérer entre une interdiction aux moins de 16 ans – décidée par exemple pour les films Q de Laurent Bouhnik et L’Inconnu du lac (2012) d'Alain Guiraudie –, et une interdiction aux moins de 18 ans – décidée pour Baise-moi (2000) de Virginie Despentes et Coralie Trinh Thi ou encore 9 Songs (2004) de Michaël Winterbottom. Nous devrions être fixés dans quelques semaines.

Les dernières nouvelles : ICI.

Love, le prochain film de Gaspar Noé, pourra-t-il être exploité en salles ?

Commenter cet article

Darkness Fanzine 06/02/2015 07:40

Christine, l'article dit bien : "Darkness avait interrogé la présidente de la Commission sur ce projet dès 2010." Depuis cette date, Emmanuel Glaser, Edmond Honorat et aujourd'hui Jean-François Mary sont passés par là.

Darkness Fanzine 06/02/2015 07:36

Merci Maxime. Une erreur rectifiée.

Christine Coidelle 06/02/2015 02:45

Je vous signale que Sylvie Hubac n'est plus depuis longtemps à la CCF, dont elle fut il y a belle lurette une présidente d'ailleurs très répressive. De quoi se mêle-t-elle ?

Maxime 05/02/2015 21:55

"IL N'Y A PAS DE RAPPORT SEXUEL" de Raphaël Siboni est interdit aux moins de 18 ans (et non aux moins de 16).

Archives

Articles récents