Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Semaine coquine sur ARTE

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 14 Février 2015, 12:15pm

Catégories : #arte, #érotisme

Il y a 6 ans, l’équipe d’Europa Film Treasures, dirigée par Lobster Films, a entamé le tour d’Europe des cinémathèques pour faire partager les trésors cinématographiques qu’elles conservent depuis plus d’un siècle. Et désormais, chaque semaine, Arte met en ligne les plus beaux de ces films. Cette semaine, l'érotisme est à l'honneur !

Deux courts métrages sont proposés sur le blog, tous les documents étant positionnés sur le site de la chaîne Arte : ICI.

BAIGNADE INTERDITE (1906)

[...] Ce film très court est l'un des plus dénudé de la collection Saturn. Saturn Films, la toute première firme autrichienne, se consacre exclusivement à la production de films grivois entre 1906 et 1907.Johann Schwarzer, son fondateur met au goût du jour « les scènes viennoises » en écho aux « Scènes grivoises » de Pathé. Un discret catalogue en petit format (11cm sur 14,5cm) sert à la vente à distance.Dans ce catalogue, Schwarzer prévient son aimable clientèle qu'elle doit respecter l'interdiction de présenter ces films devant des enfants et des femmes. A partir de 1907, Schwarzer place systématiquement une étoile en carton dans les décors de ses films. Ce pictogramme est l'emblème des productions Saturn. Il le présente non seulement comme une marque de protection pour différencier ses films des contrefaçons, mais aussi comme un véritable gage de qualité. [...] On dénombre 52 films Saturn, dont la plupart proviennent de la collection d'Albert Fidelius à Berlin. Des amateurs du genre ont réussi à sauver quelques copies des griffes de la censure autrichienne. [...]

LES POMMES-AMORTISSEUSES ET LA BOUTEILLE DE COCA (1948)

[...] Ce petit film érotique mise sur le minimalisme. La performance passerait presque pour une publicité Coca-Cola, si la pin-up ne s'étouffait pas en avalant une gorgée de travers ! Ce film restera célèbre pour avoir laissé croire qu'il mettait en scène Marilyn Monroe. En 1982, le magazine Playboy met fin à cette rumeur. Il s'agit en fait de la playmate Arline Hunter. Véritable pin-up des années 50 dont on connaît peu de chose sauf qu'elle possède un sex appeal ébouriffant. Canon de l'après guerre, Arline Hunter est née autour de 1930. Elle tourne dans The Apple-Knockers and the Coke à la fin des années 40. C'est sans aucun complexe qu'elle prend le même pseudonyme que Marilyn Monroe. Les fans de la star hollywoodienne sont nombreux à en être encore outrés. Il faut en effet reconnaître que la performance de Miss Hunter est assez obscène et provocante pour l'époque. [...] La diffusion de ce petit film s'ajoute aux rumeurs les plus folles sur les débuts coquins de Marilyn Monroe. Quand le scandale survient en 1955, Marilyn Monroe brille à l'affiche Niagara de Henry Hathaway et de The Seven Year Itch (Sept ans de réflexion) de Billy Wilder. [...]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents