Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


La projection de Black provoque des violences dans un cinéma à Bruxelles

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 12 Novembre 2015, 19:11pm

Catégories : #black, #el arbi, #fallah, #censure, #cinema, #kinépolis, #bruxelles, #violences

La projection de Black provoque des violences dans un cinéma à Bruxelles

Développant une information dévoilée par Juliette Pitisci et Elodie Blogie sur le site belge lesoir.be, Albert Montagne nous apprend aujourd'hui sur son Blog censorial les violences nées de la projection du film Black (Adil El Arbi et Bilal Fallah, 2015) au Kinépolis de Bruxelles. Nous choisissons de reproduire son article ci-dessous :

"Ce mercredi 11 novembre, le cinéma Kinepolis Bruxelles s'est résolu à appeler la police à 17 heures pour faire face à des violences de jeunes lors de la projection du film Black d’Adil El Arbi et Bilal Fallah. Le film, qui évoque - justement - les bandes urbaines à Bruxelles, est interdit aux spectateurs de moins de 16 ans. Ayant attiré de nombreux jeunes de moins de 16 ans, ceux-ci se virent, tout naturellement, refuser tout billet d'entrée. Évincés, certains achetèrent un ticket pour aller voir un autre film mais tentèrent tout de même de rentrer dans la salle où était projeté Black. Le service d’ordre, qui avait été renforcé préventivement, les en empêcha. La situation dégénéra et la police, déjà présente, dut intervenir et demander des renforts. La direction du cinéma et la police décidèrent d’évacuer les deux salles, celle où le film était projeté et celle où les jeunes refusés s'étaient rendus. A l'extérieur, des projectiles furent lancés sur la police. Le cinéma décida d’annuler la séance de 20 heures. Contacté, Adil El Arbi, l’un des deux réalisateurs, s’est interrogé sur la nécessité de restrictions liées à l’âge : "En Belgique, tout le monde, même des bébés, peut voir un James Bond où tout le monde se tire dessus. Mais ce n’est pas la même chose pour notre film et je trouve dommage que des jeunes de 12 ou 14 ans ne puissent pas le voir. » Sans restriction, les jeunes seraient-ils réellement rentrés sans problème et n'y aurait eu aucune violence ? Pire, certains se demandent même si le Kinepolis doit ne plus projeter le film à Bruxelles, en contraction avec l'interdiction nationale aux moins de 16 ans. Cela rappelle l'interdiction X pour incitation à la violence des Guerriers de la nuit (The Warriors), - excellent au demeurant et méconnu - film de violence urbaine de Walter Hill de 1979."

Commenter cet article

Archives

Articles récents