Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 26 Février 2016, 15:40pm

Catégories : #x-files, #censure, #gore, #m6

M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !

Après avoir annoncé à grands coups de messages promotionnels le retour des aventures des agents Mulder et Scully, dont les deux premiers épisodes ont été diffusés jeudi 25 février 2016 à 20h30, la chaîne de télévision M6 est accusée par les internautes d'avoir censuré certaines scènes un peu gore par rapport à la version originale programmée sur la Fox aux États-Unis il y a une dizaine de jours.

Dans les deux épisodes de la saison 10 de The X-Files, une scène d'autopsie a effectivement été recadrée, et impossible de voir le plan durant lequel Scully retire un objet de l'oreille d'un mort. Plus tard, les énormes mollets d'une fillette victime d'une grave malformation, ont été floutés. La scène où un médecin hurle en pleurant et en crachant du sang, a été tronquée, etc.

Contacté par L'Express, la chaîne M6 a expliqué avoir procédé à ces changements pour ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes, en réalité pour pouvoir diffuser la série dès 20h30 et ainsi engranger plus de recettes publicitaires. « Certaines scènes ont été jugées choquantes pour un public jeune, notamment les moins de 12 ans, et ne respectaient pas la réglementation du CSA pour une diffusion en prime time. Nous sommes d'autant plus vigilants que nous sommes en période de vacances scolaires », a expliqué un responsable de la chaîne. Rappelons à cette occasion que le conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ne visionne pas les programmes avant leur diffusion - cette tâche revenant aux comités de visionnage mis en place par les chaînes de télévision - mais peut en revanche reprocher a posteriori aux diffuseurs des manquements à leurs obligations. On apprend ainsi que les deux épisodes auraient été soumis à un comité de mères de famille qui, après validation de la chaîne, aurait désigné les passages les plus sensibles, donc à retoucher.

Le site des inrocks.com nous rassure, en ajoutant avec humour que M6 a promis que les modifications opérées « ne dénaturent en rien et ne changent en rien la compréhension » de la série. Il ne s'agirait donc pas vraiment de censure, mais plutôt d'un nouveau montage, ce qui n'a évidemment rien à voir ! On apprend également que les épisodes litigieux devraient être disponibles en version intégrale sur la plate-forme de vidéo en ligne, 6 Play administrée par M6. Une opération commerciale ? Non, évidemment non...

Les différents plans censurés proposés sur le site du figaro.fr :

M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !
M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !
M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !
M6 censure les deux premiers épisodes de la nouvelle saison de X-Files !

Commenter cet article

Avocat Paris 28/02/2016 01:25

Les coupes sont assez grossières, mais ne nuisent pas à l'intégrité artistique de l’œuvre, dans la mesure où X-files ne se positionne pas en tant que tel. Le divertissement et l'art n'imposent pas tout à fait les mêmes contraintes morales.

darkness-fanzine.over-blog.com 28/02/2016 09:17

L’auteur a droit au respect de son œuvre selon l’article L.121-1 al 1 du CPI. Ce respect de l’œuvre consiste à protéger la personnalité de l’auteur telle qu’exprimée dans l’œuvre, mais également de communiquer au public l’œuvre exactement comme l’auteur a souhaité qu’elle le soit. Ce droit protège à la fois l’intégrité et l’esprit de l’œuvre. Ce droit, qui permet à l'auteur de s'opposer à ce que son œuvre soit modifiée sans son accord est celui des droits moraux qui suscite le plus grand nombre de litiges. Un grand nombre d’atteintes à l’intégrité des œuvres cinématographiques sont commises dans le cadre de leur exploitation à la télévision : interruption de l’œuvre par des séquences publicitaires, suppression de certaines séquences de l'œuvre, modification du cadrage ou du montage, apparition en surimpression sur l'image de sigles ou messages divers, colorisation de films en noir et blanc, compression temporelle, suppression du générique de fin ou accélération du défilement de celui-ci avec suppression du son et partage de l’écran… Ces atteintes seront traitées de façon fort différente selon les pays. Si, en France et dans les pays qui ont adopté des dispositions similaires à celles de la loi française, toute modification de l’œuvre est interdite sans l’accord de l’auteur, il n’en va pas de même ailleurs.

Archives

Articles récents