Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


La Chine va-t-elle censurer son premier film autorisé sur l'homosexualité ?

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 5 Avril 2016, 22:35pm

Catégories : #À la recherche de Rohmer, #Seek McCartney, #chine, #homosexualité, #cinéma, #censure

La Chine va-t-elle censurer son premier film autorisé sur l'homosexualité ?

Dans un article mis en ligne le 3 avril 2016 sur le site ici.radio-canada.ca, Jérôme Labbé nous apprend que le film À la recherche de Rohmer (2016, Seek McCartney, de Wang Chao) devrait être le premier film gay à être autorisé en salles par les autorités chinoises. Toutefois, sa bande-annonce, épurée de toute référence directe à l'homosexualité, « laisse planer un doute sur la version finale qui sera présentée aux cinéphiles chinois ».

« Sur Sina Weibo – l'un des réseaux sociaux préférés des Chinois –, le ton est donné : le compte officiel d'À la recherche de Rohmer indique que l'histoire du film porte sur « la quatrième catégorie d'amour », une expression chinoise employée pour qualifier un sentiment situé à mi-chemin entre l'amitié et l'amour. […] Un euphémisme, donc, pour parler d'homosexualité, dans un pays où la pression sociale continue de peser lourdement sur les épaules des homosexuels. » L'article ajoute que « même si l'homosexualité a été dépénalisée par Pékin en 1997, les gays et lesbiennes chinois font encore l'objet d'une forte désapprobation. Et les produits culturels qui osent aborder ce thème se font systématiquement réprouver par la censure, un passage obligé pour accéder à une distribution commerciale. »

Interrogée pour l'occasion, Judith Pernin, chercheuse au Centre d'études français sur la Chine contemporaine (CEFC) de Hong Kong et spécialiste du cinéma documentaire chinois, livre son avis sur la sortie du film, estimant que sa distribution devrait être limitée en raison de « son faible potentiel commercial » : « Bien que les directives [de la censure] soient claires sur un bon nombre de sujets à éviter, il est possible que certains projets portés par certaines personnes voient le jour, mais c'est souvent au prix d'un remontage contrôlé du produit fini », et d'ajouter, en prenant pour exemple le film Lust Caution du Taïwanais Ang Lee, « les scènes de sexe – hétérosexuelles – ont été supprimées de la version chinoise. Au point où, selon les spectateurs chinois, l'histoire était devenue presque incompréhensible ».

Verdict, dans quelques jours.

Commenter cet article

Archives

Articles récents