Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Le Conseil d'Etat considère que l'interdiction aux moins de 12 ans avec avertissement du film La Vie d'Adèle est suffisante

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 28 Septembre 2016, 22:23pm

Catégories : #conseil d'état, #la vie d'adèle, #promouvoir, #cinéma, #censure

Le Conseil d'Etat considère que l'interdiction aux moins de 12 ans avec avertissement du film La Vie d'Adèle est suffisante

Le 28 septembre 2016, statuant sur le pourvoi en cassation formé par le ministre de la Culture contre l'arrêt de la cour administrative d'appel de Paris qui, le 8 décembre 2015, a annulé le jugement du tribunal administratif de Paris du 17 septembre 2014 rejetant la demande d'annulation du visa d'exploitation comportant une interdiction aux moins de 12 ans assortie d'un avertissement attribué à La Vie d'Adèle : chapitres 1 et 2 (Abdellatif Kechiche, 2013) le 26 juillet 2013 – demande en annulation formée par Maître Bonnet pour l'association Promouvoir -, le Conseil d’État a validé l'interdiction initiale du film aux spectateurs de 12 ans.

Ainsi, considérant que si les scènes de sexe - mentionnées par la cour administrative d'appel pour demander au ministre de reconsidérer la classification du film -, bien que simulées, « comportent un caractère de réalisme indéniable », le Conseil d’État explique cependant que ces scènes sont « exemptes de toute violence, [...] filmées sans intention dégradante », ajoutant qu'elles s'insèrent « de façon cohérente dans la trame narrative globale de l’œuvre ». Les juges en déduisent alors que l'interdiction aux moins de 12 ans et l'avertissement mentionnant que « plusieurs scènes de sexe réalistes sont de nature à choquer un jeune public », sont suffisants.

Mais l'affaire n'est pas encore totalement réglée puisque le Conseil d’État, après avoir annulé hier l'arrêt de la cour administrative d'appel de Paris, demande dorénavant aux mêmes juges de se prononcer - une nouvelle fois et on l'espère définitivement - dans les prochaines semaines

Commenter cet article

Archives

Articles récents