Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Le BBFC bientôt chargé de censurer la pornographie sur Internet

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 26 Novembre 2016, 11:23am

Catégories : #censure, #cinéma, #BBFC, #pornographie, #internet

Selon le site canadien pieuvre.ca, reprenant un article du journal The Guardian, une proposition figurant dans le projet de loi sur l'économie numérique actuellement examiné par le Parlement britannique, pourrait contraindre les fournisseurs d’accès à Internet à bloquer les pages au contenu non certifié par le British Board of Film Classification (BBFC), l’équivalent anglais de la commission de classification des œuvres cinématographiques en France. Une disposition non seulement destinée à imposer des contrôles stricts de l’âge des internautes afin d'éviter que des enfants ne puissent accéder à des contenus pour adultes, mais aussi une disposition conduisant à interdire tous les contenus non approuvés par le BBFC, y compris ceux réservés aux adultes. En outre, Karen Bradley, la secrétaire d’État à la Culture, a annoncé le 19 novembre 2016 que le gouvernement modifierait le projet de loi pour y inclure la possibilité de bloquer les sites récalcitrants. En résumé, si le texte est adopté, bon nombre de sites destinés aux adultes vont devoir interdire l'accès à certaines pages à tous les internautes, quel que soit leur âge, pour supprimer des contenus jugés contraires à la décence par le BBFC.

Pour les défenseurs de la liberté d’expression, cette mesure constitue une intrusion inacceptable de l’État dans la vie privée des personnes : « Le gouvernement ne devrait pas pouvoir réglementer quels genres d’actes sexuels consensuels peuvent être regardés par des adultes », déplore Jodie Ginsberg, directrice de l’Index of Censorship. Si l'on applique les critères de classification actuels du BBFC, les photographies, les films et les vidéos proposant des scènes de fessées, de fouets ou « de cannes laissant des marques », des scènes présentant des actes sexuels urophiles ou scatophiles, celles montrant des éjaculations féminines ou de menstruation, seront désormais interdites d'accès sur Internet dans tout le Royaume-Uni. « En effectuant cette vérification, nous ferons respecter les normes que nous appliquons à la pornographie distribuée hors ligne », précise avec sévérité un porte-parole du BBFC, et d'ajouter : « Une mise en demeure sera systématiquement adressée à tous les sites qui ne respectent pas les règles. » Aujourd'hui, s'il n’existe pas de liste exhaustive des « actes sexuels interdits » par le BBFC en Grande-Bretagne, certains producteurs de contenus pour adultes évoquent des pratiques bannies du Royaume telle la « règle des quatre doigts », qui limite le nombre de doigts pouvant être insérés dans un orifice à des fins de stimulation sexuelle ! « Il est ridicule de réglementer de tels contenus qui ne sont pas interdits par la loi », explique Clare McGlynn, professeure de droit à l’Université de Durham : « En réglementant des actes comme le sang menstruel ou l’urine, les pouvoirs publics ne travaillent pas sur le contenu véritablement nuisible, c'est-à-dire celui qui porte sur la violence sexuelle dont celle commise contre les enfants. »

Une affaire à suivre...

Commenter cet article

Archives

Articles récents