Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Ahmed Bouanani, le documentaire et la censure

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 24 Février 2017, 07:15am

Catégories : #censure, #cinéma, #bouanani, #documentaire

La 39e édition de Cinéma du Réel, festival international de films documentaires organisé par la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) du Centre Pompidou, aura lieu du 24 mars au 2 avril 2017. A cette occasion, il y sera présenté la sixième édition de la section thématique « Arrested Cinema, l'observatoire des cinémas empêchés », cette année dédiée au cinéaste marocain Ahmed Bouanani (1938-2011) dont les films, les écrits et les dessins ont toujours été portés par un esprit d’indépendance.

Ahmed Bouanani, le documentaire et la censure

Longtemps ignorée, l’œuvre de Bouanani est aujourd’hui mise en lumière notamment grâce au travail de sa fille, Touda Bouanani, et d’Ali Essafi, cinéaste marocain qui lui consacre un documentaire, Crossing the Seventh Gate, qui sera projeté dans le cadre des Séances spéciales. Né en 1938 à Casablanca au Maroc, Ahmed Bouanani étudie le montage à l’Idhec (Paris). À son retour au Maroc, il entre au Centre Cinématographique Marocain (CCM) et se lance, malgré une certaine hostilité de la direction du CCM qui le considère comme un communiste, dans la réalisation de courts métrages documentaires, parmi lesquels Six et douze (1968) ou encore Mémoire 14 (1971) adapté d’un poème écrit dans les années 1960 et réduit à 24 minutes par la censure. Désireux de renouveler les méthodes de production marocaine, il participe à la fondation du premier collectif de production indépendant Sigma 3. Le Mirage (1980), son unique long métrage, est l’un des films le plus marquants du cinéma marocain.

Dans le cadre du Festival, trois de ses courts métrages seront projetés le mercredi 29 mars 2017 à 20h30 dans la petite salle du Centre Pompidou : Mémoire 14 et Six et douze d’Ahmed Bouanani ; Fragments de mémoire de Touda Bouanani.

Les détails de la programmation ainsi que les informations pratiques son disponibles sur le site Internet et le blog de Cinéma du réel.

Dans le même temps, indignée que soit ignoré son travail de diffusion d'une centaine de documentaires en salles chaque année depuis 1992, l'association Documentaire sur grand écran, qui plaide pour un retour des films documentaires dans les salles de cinémas, vient d'adresser une lettre ouverte à la présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) pour appeler son attention sur le risque d'une diminution de ses subventions versées par le CNC tout juste missionné par le ministère de la Culture pour mettre en chantier une Cinémathèque du documentaire, projet duquel seraient absents... les représentants des salles de cinéma.

La lettre adressée Frédérique Bredin, signée par 116 professionnels et 40 distributeurs indépendants, demande donc la levée des menaces qui pèsent sur l'avenir de Documentaire sur grand écran et réclame sa participation au groupe de création de la Cinémathèque du documentaire.

Ahmed Bouanani, le documentaire et la censure

Commenter cet article

Archives

Articles récents