Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Disney sous la menace du boycott de La Belle et la Bête pour avoir mis en scène un personnage homosexuel

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 5 Mars 2017, 21:08pm

Catégories : #censure, #cinéma, #Etats-Unis, #La Belle et la Bête, #homosexualité, #russie

Mis à jour le 22 mars 2017.

Le site lemonde.fr et le blog censorial de notre compère Albert Montagne, nous apprennent que le prochain film de Disney, La Belle et la Bête (2017, Beauty and the Beast, Bill Condon), qui sortira sur les écrans français le 22 mars 2017, a provoqué un vent de polémique aux Etats-Unis et même en Russie, certains s'offusquant du fait que le personnage de LeFou - interprété par Josh Gad le compagnon de Gaston, le méchant de l’histoire -, soit... gay !

Le magazine Time rapporte en effet qu’un message de l’évangéliste Franklin Graham, qui appelle à boycotter le film, aurait été partagé plus de 90 000 fois sur Facebook : « Ils essaient d’imposer le point de vue LGBT dans le cœur et l’esprit de nos enfants. Attention ! », dit-il en substance, et d'ajouter : « Disney a le droit de faire des dessins animés. C’est un pays libre. Mais, en tant que chrétiens, nous avons aussi le droit de ne pas soutenir leur société. J’espère que tous les chrétiens diront non à Disney. » En Alabama, les propriétaires du Henagar Drive-In Theatre ont même annoncé qu’ils ne projetteraient pas le film : «  Si nous ne pouvons pas aller voir un film avec notre petite-fille de 11 ans et notre petit-fils de 8 ans, alors nous n’avons aucune raison de le regarder », et de poursuivre : « Si je ne peux regarder un film avec Dieu ou Jésus à mes côtés, alors je n’ai aucune raison de le montrer. Nous sommes avant tout chrétiens [...] et nous ne ferons pas de compromis avec ce qu’enseigne la Bible. »

De son côté, la Russie menace d’interdire La Belle et La Bête sur tout son territoire pour la même raison, le député russe Vitali Milonov ayant demandé au ministère de la Culture de ne pas donner de visa au film qui pourrait contrevenir à la loi qui interdit toute « propagande gay », une « propagande effrontée du péché et de relations sexuelles perverties ». Rappelons que le décret du 27 février 2016, qui modifie les règles de 1993 jusqu'alors en vigueur, rend obligatoire l'attribution d'un visa d'exploitation d'un film par le ministère de la Culture avant toute exploitation en salles ou sur tout autre support. Le visa délivré doit mentionner le niveau de restriction éventuellement décidé (-6 ans, -12 ans, -16 ans et -18 ans) conformément à la loi fédérale relative à la protection des mineurs contre les informations préjudiciables à leur santé et à leur épanouissement (la loi du 21 décembre 2010 définit sept catégories d'interdictions aux mineurs allant de la pornographie aux écarts de langage, en passant par les atteintes aux valeurs familiales). Le visa peut également être refusé si le film contient des éléments enfreignant les lois sur le terrorisme et l’extrémisme, s'il fait l'éloge de la drogue, de la pornographie, de la violence, de la cruauté, ou s'il contient des messages subliminaux, ou des jurons. Le 7 mars 2017, la Russie a finalement décidé d'interdire La Belle et la Bête aux spectateurs de moins de 16 ans.

Le président du conseil malaisien de la censure (LPF), Abdul Halim Abdul Hamid, a expliqué que le film a été autorisé "avec une censure mineure", déconseillé aux moins de 13 ans, en raison de certaines séquences jugées "inappropriées". De son côté, Disney vient de reporter sa sortie en Malaisie, "jusqu'à nouvel ordre". Finalement, on apprend le 22 mars 2017 que La Belle et la Bête "sortira en Malaisie le 30 mars avec un avertissement pour les moins de 13 ans, sans aucune coupure", a indiqué une porte-parole de Disney pour l'Asie du Sud-Est.

Le film a été par ailleurs temporairement interdit au Koweït même si Duaij Al-Khalifa Al-Sabah, l’un des responsables de la National Cinema Company, qui s’occupe de la très grande majorité des cinémas du pays, a déclaré à la presse le 21 mars 2017 qu’une nouvelle version du film pourrait cependant sortir à la fin de la semaine : « On nous a demandé d’arrêter de diffuser le film et de le censurer un peu plus pour en retirer des éléments jugés offensants par le bureau de la censure du ministère de l’Information. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 06/03/2017 16:18

très beau blog sur les films et télé. un plaisir de me promener ici.

darkness-fanzine.over-blog.com 06/03/2017 23:31

Merci.

Archives

Articles récents