Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Le maire de Luc-en-Provence déprogramme le film Chez Nous

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 20 Mars 2017, 07:41am

Catégories : #censure, #cinéma, #interdiction, #chez nous, #Luc-en-Provence, #maire

L'Agence France Presse (AFP) nous apprend que Pascal Verrelle, le maire Front National de Luc-en-Provence (Var), a décidé de retirer de l'affiche du cinéma municipal le film Chez Nous (2017, Lucas Belvaux) initialement programmé pour trois séances les 15, 16 et 18 mars 2017.

« J'ai été interpellé par un employé municipal qui s'est aperçu de cette programmation, alors j'ai fait en sorte de le déprogrammer, je ne vais quand même pas donner le bâton pour me faire battre », a-t-il déclaré à la presse le 18 mars dernier. Pour sa part, la ministre de la Culture Audrey Azoulay a estimé que « cette décision montrait le vrai visage du Front National, celui de la censure, de la négation de la liberté de création, de l'atteinte à la liberté d'expression et du refus du débat démocratique », et d'ajouter : « Dans le passé, à Vitrolles, Marignane ou Orange, le FN s'attaquait aux livres en exerçant la censure dans les médiathèques. Aujourd'hui, au Luc-en-Provence, il s'attaque au cinéma. Et demain, quelle sera leur nouvelle cible ? Le FN a beau tenter de sauver les apparences, il n'a pas changé. »

Le 21 mars 2017, le Bureau de liaison des organisations du cinéma (BLOC) a dénoncé « fermement l’atteinte à la liberté d’expression que constitue la déprogrammation du film de Lucas Belvaux, Chez nous, par le maire FN de la commune de Luc-en-Provence, Pascal Verrelle. Cette déprogrammation fait suite à une attaque contre ce film sur les réseaux sociaux, dès la diffusion de sa bande annonce et alors que personne n’avait encore vu le film. Le BLOC rappelle que la liberté de création est un pilier de notre démocratie, d’autant plus nécessaire en cette période qu’il permet la nécessaire distanciation par rapport à une accélération de l’information. Le BLOC demande aux pouvoirs publics d’agir et, alors que les échéances électorales à venir seront déterminantes pour la création, à chacun des candidats à l’élection présidentielle de faire part de son engagement de garantir la liberté de création et de programmation des œuvres. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents