Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Koolhoven qualifie de raisonnable l'interdiction américaine de Brimstone aux -17 ans

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 24 Mars 2017, 07:17am

Catégories : #censure, #cinéma, #interdiction, #brimstone

Le 23 mars 2017 sur le site avantscenecinema.com, Jean-Philippe Guérand a interrogé Martin Koolhoven, le réalisateur hollandais de Brimstone, dont l'interdiction aux moins de 16 ans en France a provoqué la réaction de son distributeur The Jockers Films. Il réagit, notamment, au niveau de violence qu'on lui reproche :

Brimstone est un film particulièrement audacieux sur le plan moral. N’avez-vous jamais craint d’être censuré ?

M. K. : Ni les agents ni les comédiens n’ont émis la moindre remarque à ce sujet. Seuls les investisseurs s’en sont réellement émus. Paradoxalement, Hollywood produit des films qui manquent tellement d’audace que dès qu’elles en ont l’occasion, les vedettes aiment goûter à des expériences moins conventionnelles que celles qu’on leur propose. C’est notamment cela qui les attire tant dans le cinéma de notre continent. C’est pourquoi nous avons pris la décision de financer ce film indépendant en sollicitant exclusivement des investisseurs européens. Faire appel à des studios hollywoodiens aurait impliqué trop de compromis et de renoncements de notre part, donc un film qui aurait perdu à la fois son identité et sa raison d’être. Je tenais à garder mon droit au final cut et à éviter de travailler dans un tel contexte, et j’en suis redevable à mes producteurs.

L’expérience hollywoodienne de votre compatriote Paul Verhoeven a-t-elle influé sur votre décision ?

M. K. : [...] Verhoeven a toujours suscité la controverse et c’est paradoxalement grâce au film qu’il pensait le plus sulfureux, Elle, qu’il est désormais loué de toutes parts. C’est aujourd’hui à moi de susciter la polémique avec Brimstone. À la suite de sa présentation en compétition à Venise, certains critiques américains ont attaqué violemment le film, moins pour des raisons liées à la violence ou au sadisme que parce que j’y évoque le fanatisme religieux, un sujet qui reste vraiment tabou aux États-Unis, à travers le personnage du prédicateur qu’incarne Guy Pearce, même si je ne cherche jamais à justifier ses agissements et sa perversité par des motifs religieux. C’est un cocktail à haut risque qui m’a valu des critiques très sévères.

Qu’en est-il de la sortie du film aux États-Unis ?

M. K. : Elle est prévue, mais restera assez modeste. Pourtant, contrairement à ce que je redoutais, la censure est restée raisonnable. Par ailleurs, mon contrat avait beau prévoir que je disposais du final cut, si le distributeur américain avait exigé des coupes, j’aurais dû m’incliner sous peine que le film ne sorte pas sur ce territoire. C’est pour cette raison que mon nom figure au-dessus du titre, ce qui rendait plus difficile toute manipulation à mon insu. En cas de censure, j’avais prévu de le retirer du générique. Mais non seulement les Américains ont acheté mon film, mais ils n’ont pas exigé la moindre coupe. Quant à la commission de contrôle locale, elle a classé le film « R », c’est-à-dire Restricted, ce qui implique que les mineurs de moins de dix-sept ans doivent être accompagnés par un adulte. Mais le fait est que si l’on regarde attentivement le film, d’un point de vue purement technique, je ne montre pas beaucoup de violence, je la suggère. La censure aurait donc été bien en peine de pratiquer des coupes. On ne peut pas non plus m’accuser de traiter la religion à la légère ou de manière offensante. Dans ce cas, Brimstone aurait écopé de la classification « NC-17 » qui équivaut à une stricte interdiction aux moins de dix-huit ans.

Le distributeur The Jockers Films, a tenu à réagir à notre brève :

Koolhoven qualifie de raisonnable l'interdiction américaine de Brimstone aux -17 ans
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents