Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Le réalisateur Philippe Barassat censuré économiquement depuis des années

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 18 Juin 2017, 16:55pm

Catégories : #censure, #cinéma, #interdiction, #cnc, #femis, #barassat

Un article du Canard enchaîné du 14 juin 2017 nous apprend qu'un récent arrêt de la Cour d'appel de Paris révèle que Philippe Barassat, auteur, scénariste et réalisateur notamment du Nécrophile (2004), « a payé très cher le fait de s'être intéressé aux relations troubles entre presse et police ».

En 2003, dans les locaux de la Femis, Philippe Barassat entreprend d'interroger anonymement un journaliste de télévision, spécialiste de sujets chocs, après avoir subi par erreur une perquisition policière filmée à l'époque par une équipe de l'émission Appels d'urgence diffusée sur TF1. Lorsque le journaliste interviewé se rend compte que Philippe Barassat, pourtant maquillé, est l'homme qu'il a filmé, il met fin à l'entretien, exige qu'on lui remette l'enregistrement, et menace d'attaquer la Femis en justice. Effrayé par cette perspective, le directeur de l'école demande à l'assistante de Philippe Barassat alors étudiante à la Femis, de lui remettre les cassettes pour les détruire. Ce qu'il fait dès après les avoir récupérées.

Le réalisateur a mis 14 ans pour que la justice reconnaisse son préjudice. « Entre-temps, les films qu'il tentera de monter seront privés de toute aide financière. Il faut dire que le Centre national du cinéma, qui distribue les avances sur recettes, est aussi le pourvoyeur de fonds de la Femis. Sans ressources, Philippe Barassat vivra quelque temps du RMI et de petits boulots, avant de réaliser, en 2015, avec des bénévoles, le film Indésirables, salué par la critique. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents