Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


Même Ray Harryhausen fut censuré...

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 15 Décembre 2012, 15:45pm

Catégories : #cinema

debutart-joewilson2Vendredi 14 décembre dernier, la Cinémathèque française a mis à l'honneur Ray Harryhausen, l'un des maîtres de l'animation image par image, en organisant la projection parisienne et exclusive du documentaire Ray Harryhausen, le titan des effets spéciaux (2012) de Gilles Penso et Alexandre Poncet. Sur près de 90 minutes, un hommage inter-générationnel lui est rendu par les grands noms du fantastique tels Ray Bradbury, Steven Spielberg, James Cameron ou encore John Landis. Ses oeuvres sont disséquées avec affection et des trésors nous sont révélés par Ray Harryhausen lui-même. On y apprend ainsi que pour ne pas risquer un classement "X" par le bureau de classification britannique, Columbia Pictures décida de mettre en scène des squelettes dans Jason et les argonautes (1963) réalisé par Don Chaffey, au lieu d'une armée de zombies comme dans l'histoire originale. Ce que confirmait déjà Ray Harryhausen, en septembre 2004, dans un entretien accordé à "Animeland" à l'occasion du Festival de l'animation d'Annecy : "Au départ, dans Jason et les argonautes, les squelettes qui sortent de terre devaient être des corps en décomposition. La censure était très forte à l'époque et comme nous voulions un film pour toute la famille, nous avons décidé de faire cette scène en plein jour et avec des squelettes bien propres, pour éviter de trop choquer." Finalement, la scène fut conservée contrairement à celle décrivant Sinbad affrontant pour la première fois un squelette dans Le 7ème Voyage de Sinbad, censurée dans tout le Royaume-Uni, 5 années plus tôt en 1958. La même mésaventure lui était déjà arrivé en 1956 pour The Animal World réalisé par Irwin Allen : "Harryhausen anima si brillamment les dinosaures que l’un de leurs combats fut jugé trop réaliste et trop violent par la censure, qui exigea des coupes !" expliquait Pascal Pinteau en 2008 dans un article consacré à l'artiste. Un documentaire exceptionnel à découvrir en France dès 2013.

 

Petite filmographie censoriale indicative :

  • 1949 : Monsieur Joe (Mighty Joe Young) : toujours interdit -12 ans un peu partout dans le monde ;

  • 1953 : Le Monstre des temps perdus (The Beast from 20,000 Fathoms) : toujours interdit -16 ans en Finlande, -15 ans en Suède et -12 ans en Allemagne et au Royaume-Uni ;

  • 1955 : Le Monstre vient de la mer (It Came from Beneath the Sea) : interdit -16 en Finlande.

  • 1958 : Le Septième voyage de Sinbad (The 7th Voyage of Sinbad) : toujours interdit -14 ans aux Pays-Bas, -16 ans en Finlande, -15 ans en Suède et -12 ans en Allemagne ;

  • 1963 : Jason et les Argonautes (Jason and the Argonauts) : interdit -16 ans en Finlande sans coupures ou -12 ans avec coupures jusqu'en 2000 (il est ensuite interdit -8 ans sans coupures), -15 ans en Suède et -12 ans en Allemagne, -11 ans en Norvège. Il sera autorisé tous publics au Royaume-Uni moyennant quelques coupures ;

  • 1974 : Le Voyage fantastique de Sinbad (The Golden Voyage of Sinbad) : interdit -16 ans en Finlande jusqu'en 1978 (puis interdit -12 ans), interdit -11 ans en Suède.

  • 1977 : Sinbad et l'œil du tigre (Sinbad and the Eye of the Tiger: interdit en finlande -12 ans (puis autorisé tous publics en 1991) ;

  • 1981 : Le Choc des Titans (Clash of the Titans) : interdit -16 ans en Norvège, -16 ans en Finlande sans coupure et -12 ans avec coupures, -15 ans en Suède, -15 ans au Royaume-Uni jusqu'en 2006 (il est aujourd'hui interdit aux -12 ans), -13 ans au Canada, -12 ans en Islande et en Allemagne.

La bande-annonce :


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents