Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

DARKNESS, CENSURE ET CINEMA

Le blog officiel de la nouvelle collection


La région Pays de la Loire supprime sa subvention au Festival LGBT de Nantes : censure ou politique ?

Publié par darkness-fanzine.over-blog.com sur 30 Avril 2016, 11:00am

Catégories : #cinéma, #nantes, #censure, #cinépride, #subvention

La région Pays de la Loire supprime sa subvention au Festival LGBT de Nantes : censure ou politique ?

Sur le site de francebleu.fr, Pascal Roche de France Bleu Loire Océan nous apprenait vendredi dernier que le Conseil régional des Pays de la Loire a décidé de supprimer sa subvention au Festival de films lesbiens, gay, bi et trans de Nantes. La nouvelle majorité considère que les organisateurs du festival font la promotion de la gestation pour autrui (GPA) laquelle, en France, est interdite par la loi.

Le président du Conseil régional assume son refus de subventionner la 13e édition de Cinépride qui se déroulera à Nantes du 31 mai au 7 juin 2016, Bruno Retailleau (LR) reprochant aux organisateurs d'avoir tenu en novembre dernier une réunion autour du recours à la GPA. Le président de région considère en effet que son institution ne peut pas financer une association qui promeut "une pratique interdite par les lois de la République".

"Le festival Cinépride espérait une subvention de 5000 euros, un tiers de son budget, Xavier Prieur-Adjadj membre du comité d'organisation assure que la manifestation se tiendra malgré le retrait financier de la région mais il en veut à la vice-présidente en charge de la culture Laurence Garnier, il lui reproche "ses sympathies" avec les mouvements de la Manif pour Tous et de Sens commun opposés au mariage homosexuel, à l'adoption d'enfants par des homosexuels et à la gestation pour autrui."

Pour Christophe Clergeau, le président du groupe PS à la région, "la majorité se sert d'un prétexte pour justifier un choix purement politique et idéologique". Les écologistes de EELV considèrent que la décision de la nouvelle majorité constitue "une censure intolérable".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents